Achetez des livres de Richard Wurmbrand

Vous pouvez acheter ces livres:
• Rue des Juifs
• La femme du Pasteur
• Si j’avais trois minutes
• Croire pourquoi

Prix 20 $ plus 10 $ de frais poste et de manutention, pour chacun de ces titres. Téléphonez au 450-967-7792

Faites un Don maintenant !

Vous pouvez effectuer un don de (minimum 20,00 $ s.v.p.) à l’Aide aux Églises Martyres en cliquant sur le bouton PayPal « Faire un don » ci-dessous.

Calendrier

août 2019
L M M J V S D
« Avr    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Descente

Un texte de Richard Wurmbrand

Jésus mènera une vie errante et pauvre

« Puis Jésus descendit avec eux pour aller à Nazareth… » (Lc 2,51). C’est bien ce verbe « descendre » que le grec du troisième évangile emploie. Et il est singulièrement chargé de sens.

Marie, Joseph et l’adolescent de douze ans ont quitté Jérusalem après la fête de Pâques. Jésus a été retrouvé dans le Temple. Tous les trois ont pris le chemin du retour. C’est une descente, au sens littéral du mot.

Des âpres monts de Judée, il faut descendre dans la plaine d’Esdrelon pour atteindre ensuite la Galilée, qui fleurit pendant la saison de la Pâque.

C’est une descente, du point de vue de la religion établie. Après Jérusalem, après le Temple, après l’agneau pascal, après l’atmosphère enthousiaste et fervente de la grande fête annuelle, les trois pèlerins vont retrouver une bourgade où il n`y a ni Temple, ni sacrifices, ni puissantes émotions collectives. Ils se replongeront dans les tâches monotones de la vie quotidienne.

Pour l’adolescent, c’est une descente dans un sens très spécial. Jésus, dans le Temple de Jérusalem, écoutant et interrogeant les docteurs, frappant le peuple par son intelligence et ses réponses, avait connu un succès qui tenait du miracle.

Pourquoi revenir à Nazareth? S’il restait dans le Temple, ne pourrait-il pas gagner les esprits, les mener vers le Père? Ce moment ne serait-il pas une aube messianique? Le succès ainsi obtenu ne permettrait-il pas d’éviter les grandes contradictions et les grandes souffrances promises par Isaïe au Serviteur de Yahvé?

Peut-être est-ce dans le Temple que, bien avant le Désert, Jésus connut alors la première Tentation.

Il ne succombe pas. Il rentre à Nazareth avec Marie et Joseph. Mais ne leur avait-il pas dit qu’il devait s’occuper des choses ou de la maison de son Père?

Et c’est de son Père céleste qu’il parlait. Revenant à Nazareth, ne semble-t-il pas abandonner le service de Père qui est aux cieux?

Non, car le service du Père céleste n’est point une ascension spectaculaire. C’est précisément une descente.

La maison du Père, c’est la maison où la volonté du Père est obéie.

Dans le cas de Jésus, la maison du Père, les affaires du Père, ce sont la maison et les travaux de Marie et de Joseph, là où Jésus « leur était soumis » (Lc 2,51). Ce sont trente années d’obscurité et d’humble service.

Le mot « descente » s’applique à toute la vie de Jésus. Il convient même à son ministère public. Jésus mènera une vie errante et pauvre. Il a, comme l’a dit Charles de Foucault, si bien pris la dernière place que personne ne pourra la lui enlever.

Il s’agenouillera devant ses disciples pour leur laver les pieds. Il n’aura pas une pierre où reposer la tête. Fils de Dieu, il naîtra, homme parmi les hommes, dans une étable, à Bethléem.

Ce fut sa première descente. Il prêchera l’Évangile du Royaume, si incompris, lorsqu’il se montrera à la foule avec une couronne d’épines et un sceptre de roseau et lorsque son titre royal sera placardé sur une croix.
Une seule fois, Jésus refusera de descendre.

C’est quand les sacrificateurs, et les scribes, et les passants l’injuriaient, hochant la tête et disant: « Que le Christ, le roi d’Israël, descende maintenant de la croix! » (Mc 15,32). Jésus n’est pas descendu. Il avait atteint le dernier degré de son abaissement.

Avec mes sincères salutations en Christ.

Richard Wurmbrand

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>