Achetez des livres de Richard Wurmbrand

Vous pouvez acheter ces livres:
• Rue des Juifs
• La femme du Pasteur
• Si j’avais trois minutes
• Croire pourquoi

Prix 20 $ plus 10 $ de frais poste et de manutention, pour chacun de ces titres. Téléphonez au 450-967-7792

Faites un Don maintenant !

Vous pouvez effectuer un don de (minimum 20,00 $ s.v.p.) à l’Aide aux Églises Martyres en cliquant sur le bouton PayPal « Faire un don » ci-dessous.

Calendrier

septembre 2021
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

L’aumône pendant l’Avent

L’aumône pendant l’Avent (jeûne de Noël) et toute l’année !

L’invitation à la miséricorde active est dans l’Evangile des dimanches 2 et le 16/11 ; on la retrouve implicitement aujourd’hui avec l’expression « s’enrichir en vue de Dieu ». A l’un de nos Pères en Dieu, l’Esprit saint a inspiré ceci:

L’aumône est proposée au chrétien, non seulement pour améliorer la condition matérielle des pauvres, mais encore pour la transfiguration de la Société et du monde par l’amour divin, car Dieu seul est miséricordieux par nature. Par l’aumône, le chrétien se dépouille et s’appauvrit pour Dieu ; et Dieu l’enrichit, en lui accordant la grâce d’aimer le prochain. Par l’aumône, Dieu purifie l’argent de l’avarice et de l’égoïsme, et le transfigure en sacrement de sa propre miséricorde. Par l’aumône, le pauvre est regardé et pris en considération en tant que personne créée par Dieu. Par la grâce du saint Esprit, celui qui pratique l’aumône verra resplendir dans le visage du pauvre l’icône du Christ, Dieu incarné, qui se montre comme le Pauvre par excellence, Lui qui se dépouille de toute gloire en assumant la condition humaine, comme le Mendiant par excellence, Lui qui se met à la merci des humains et quête leur amour, Lui qui frappe à la porte de leur cœur. L’aumône est libération du péché, assimilation au Christ, qui fait le don de lui-même en aumône précieuse et inappréciable, et assimilation aux saints qui ont été agréables à Dieu depuis la nuit des temps. Toutefois, l’aumône n’est pas seulement l’offrande aux pauvres de Dieu de l’argent qui nous est confié par lui : elle est encore le sacrifice que nous faisons au prochain de notre temps, de notre disponibilité – la place que nous ouvrons dans notre cœur à ceux qui sont nus, affamés et assoiffés des biens de la terre et du ciel. Car le pauvre est également celui qui a faim et soif de la parole de Dieu, qui est dépouillé de la chaleur de sa grâce.

Tous les jours, nous pouvons avoir sur nous « l’argent des pauvres » que nous rencontrerons. C’est l’argent du Seigneur, que nous lui rendrons en l’offrant à celui dont nous demanderons la prière pour nous et pour notre famille.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>