Achetez des livres de Richard Wurmbrand

Vous pouvez acheter ces livres:
• Rue des Juifs
• La femme du Pasteur
• Si j’avais trois minutes
• Croire pourquoi

Prix 20 $ plus 10 $ de frais poste et de manutention, pour chacun de ces titres. Téléphonez au 450-967-7792

Faites un Don maintenant !

Vous pouvez effectuer un don de (minimum 20,00 $ s.v.p.) à l’Aide aux Églises Martyres en cliquant sur le bouton PayPal « Faire un don » ci-dessous.

Calendrier

septembre 2018
L M M J V S D
« Avr    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

La perle de grand prix

Un marchand cherche de belles perles. «Il a trouvé une perle précieuse; et il est allé vendre tout ce qu’il possédait, et il l’a achetée».

Le Royaume est cette perle. Jésus ne parle pas de lui-même dans la parabole de la perle, mais la parabole le concerne à plusieurs égards. Il est l’annonciateur et le dispensateur du Royaume. Le Royaume de Dieu, le règne du Père prennent une forme concrète là où règne souverainement la volonté de Jésus.

Celui qui a découvert la perle abandonne tout le reste. La perle précieuse est devenue pour lui l’unique nécessaire. Il va, et son âme chante: «J’ai trouvé la perle. J’ai tout ce qu’il me faut. Je n’ai besoin de rien d’autre. Ma vie a atteint son sommet.».

Il semble bien étrange, il me semble inexplicable que beaucoup de ceux qui se sont rendu compte que le Royaume importe plus que tout au monde et qui même, par un acte de totale adhésion, ont reçu et accueilli le Royaume, – il semble bien étrange que ceux-là ne vivent pas dans une sorte d’exaltation continue. Si nous savions le don de Dieu, notre vie spirituelle ne se traînerait pas, médiocre et languissante. Tu as trouvé la perle? Alors pourquoi ton âme ne chante-t-elle pas, dans une sobre ivresse: «Je possède la perle! J’ai enfin la perle!»

Mais peut-on «acheter» la perle? Le Royaume n’est-il pas un don gratuit que l’on accepte ou que l’on refuse, mais que l’on ne saurait mériter?

Oui, le Royaume nous est «donné». Il ne pourrait être acheté par nos pauvres ressources. Dans ce qui concerne le Royaume, tout est grâce. Et cependant Jésus parle d’acheter la perle. Ici, le mot «acheter» prend un sens spécial. Acheter la perle, c’est faire place au Royaume. Cela implique que nous ne laissons rien subsister en nous qui puisse empêcher l’entrée et la croissance du Règne.

L’Évangile ne s’est pas étendu sur le mode de développement de la perle. Nous pourrions prolonger la parabole et dire ceci. Pour qu’une perle se forme, il faut qu’un corps étranger – par exemple un grain de sable, un débris d’algue – ait pénétré à l’intérieur de l’hôte. Inséré entre les manteaux de chair de l’huître perlière, ce corps constituera le noyau de la perle. Des dépôts de nacre, secrétés par l’hôte récepteur, entoureront ce noyau de couches successives, et ainsi la perle va croître et s’agrandir.

Ainsi le Royaume doit entrer en nous par une sorte d’effraction, comme un corps tout d’abord étranger. Ainsi la perle précieuse doit, au-dedans de nous, se nourrir de notre propre substance. Pour faire place au Royaume, pour lui permettre de se développer en nous, il nous faut renoncer à beaucoup de choses. Du soin que nous prenons de la perle dépendent son orient, sa beauté.

Jésus et le Royaume sont tout un. Jésus est la Perle, la seule perle qui soit vraiment précieuse. Celui dans l’âme duquel cette Perle prend forme répétera la phrase de Jean-Baptiste: «Il faut qu’il croisse, et que je diminue».

Théophore

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>