Achetez des livres de Richard Wurmbrand

Vous pouvez acheter ces livres:
• Rue des Juifs
• La femme du Pasteur
• Si j’avais trois minutes
• Croire pourquoi

Prix 20 $ plus 10 $ de frais poste et de manutention, pour chacun de ces titres. Téléphonez au 450-967-7792

Faites un Don maintenant !

Vous pouvez effectuer un don de (minimum 20,00 $ s.v.p.) à l’Aide aux Églises Martyres en cliquant sur le bouton PayPal « Faire un don » ci-dessous.

Calendrier

septembre 2021
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Mais toi, que dis-tu?

Seigneur, tu chemines avec tes disciples près des sources du Jourdain, à travers les villages du territoire de Césarée. Le moment est propice pour un examen recueilli de ce qui a été dit et fait au cours du ministère plus actif accompli là-bas au sud, en Judée, parmi des foules plus enthousiastes et aussi devant des contradictions plus véhémentes.

C’est alors que tu poses à tes disciples cette question: «Qui dit-on que je suis?»

Certains répondent: «Jean-Baptiste.» D’autres: encore: «Un des prophètes». Mais tu ne te contentes pas de ces réponses. Tu donnes maintenant à ta question un ton personnel et décisif: «Et vous, qui dites-vous que je suis?» Pierre répond: «Tu es le Christ».

Il est bon de savoir ce que l’on dit de toi. Rien de ce qui te concerne ne peut être indifférent à tes disciples. Toi-même, tu connais ce que disent les foules. Tu n’as pas davantage besoin d’apprendre de tes disciples ce qu’eux-mêmes croient. Tu veux cependant les amener à dépasser les vues des autres, à émettre une confession de foi personnelle. Pierre vient de le faire.

«Qui dites-vous que je suis?» Il ne s’agit pas de répéter ce que tels ou tels disent. Il ne s’agit même pas de répéter ce que tu as dit de toi-même. Il s’agit d’une persuasion intérieure que seuls peuvent produire le contact quotidien avec le Maître, la communion intime et silencieuse entre ta vie et la nôtre. Des autorités, des témoignages extérieurs peuvent être d’un grand secours pour nous amener à reconnaître qui tu es. Mais tu désires davantage. Tu désires qu’une expérience vécue nous convainque. Tu veux communiquer ton être à notre être dans une étreinte et un don suprêmes.

»Qui dites-vous que je suis?» Tu attends de nous une expérience personnelle. Ce n’est pas encore assez. Tu attends de nous une expérience croissante, constamment mise à jour. Tu ne d3emandes pas: «Qu’avez-vous dit de moi?» Car il y a un progrès, un avancement toujours possible dans cette connaissance de toi. «Qui dites-vous que je suis?» La réponse que je fais cette année à cette question devrait être à certain égard différent de celle que je pouvais faire l’année prochaine. La réponse devrait même être nouvelle chaque jour. Certes tu demeures à jamais le même. Tu ne changes pas. Mais un cœur aimant découvre chaque jour en toi des aspects jusqu’alors ignorés ou méconnus. Si je me borne à répéter ce que je disais de toi autrefois, ma connaissance est demeurée pétrifiée, immobile, au lieu qu’elle devrait aller de clarté en clarté.

Mon enfant, qui dis-tu que je suis? Je ne te demande pas ce que tu as entendu, ce que tu as lu, ce qu’on t’a appris. Je ne te demande pas ce que tu as pu dire de moi jadis. Je te demande, à toi-même, ce que tu dis de moi aujourd’hui, maintenant. Toi, que dis-tu?

Théophore

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>