Achetez des livres de Richard Wurmbrand

Vous pouvez acheter ces livres:
• Rue des Juifs
• La femme du Pasteur
• Si j’avais trois minutes
• Croire pourquoi

Prix 20 $ plus 10 $ de frais poste et de manutention, pour chacun de ces titres. Téléphonez au 450-967-7792

Faites un Don maintenant !

Vous pouvez effectuer un don de (minimum 20,00 $ s.v.p.) à l’Aide aux Églises Martyres en cliquant sur le bouton PayPal « Faire un don » ci-dessous.

Calendrier

janvier 2018
L M M J V S D
« Juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Ne craignez pas

Bien chers amis,

Quand les femmes arrivèrent au tombeau de Jésus, le matin de Pâques, un ange leur dit:

« Pour vous, ne craignez pas; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. » (Matthieu 28:5).

Aujourd’hui encore, le monde est rempli de peur et d’anxiété.Les gens ont peur de la guerre (pensons seulement à la situation en Europe centrale, en l’ancienne Yougoslavie, au Moyen Orient). Les gens ont peur de la guerre, de leurs époux ou épouses, de leurs parents, de leurs enfants, de leurs anciens amis avec lesquels ils sont en conflit. Ils ont peur du chômage, de mauvaises récoltes, de la faillite, de perdre leur situation ou leur réputation. En un mot, ils ont peur de souffrir.

L’expression « ne craignez pas » apparaît 366 fois dans la Bible, une fois pour chaque jour de l’année plus une fois pour les années bissextiles. Les autres gens peuvent avoir raison de craindre, mais les chrétiens n’ont pas besoin d’avoir peur.

Nous jouissons de la compagnie des anges qui s’occupent de nous. Ce sont des êtres puissants qui nous connaissent bien quoique nous ne puissions les voir ou converser avec eux, pas plus que les créatures que nous étudions, telles que les abeilles ou les dauphins, ne peuvent communiquer avec nous.

L’ange du tombeau dit aux femmes qu’il savait ce qu’elles cherchaient. Les anges savent ce que nous cherchons et si nous désirons les choses justes, nous les recevrons.

Dans la cour de la prison o£ j’étais détenu en Roumanie communiste, j’ai souvent observé des guerres cruelles entre deux armées de fourmis. Pour que l’une des deux armées gagne il suffisait qu’elle ait un être humain de son côté. D’un pied je pouvais écraser toute l’armée de l’ennemi.

De même les ennemis de notre âme ne sont que des nains pour les bons anges. « Ne craignez pas; votre ange sait ce que vous cherchez. »

Sainte Monique, la mère de Saint Augustin, le célèbre docteur de l’Eglise du 4me siècle, ne serait pas connue comme une sainte si elle n’avait pas eu un mari païen et brutal et n’avait pas souffert pendant 20 ans a la pensée que « si son fils mourait aujourd’hui il irait en enfer. » Il vivait dans le péché et avait abandonné la foi en Jésus-Christ pour une philosophie blasphématoire.

La souffrance supportée avec courage, humilité, amour et sagesse embellit l’âme. Monique a été récompensée. Pour finir, son mari et son fils furent convertis. Ceux pour qui sont versées des larmes de saints ne seront pas perdus.

L’Eglise d’aujourd’hui possède aussi des saints qui n’ont pas peur.

Richard wurmbrand

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>