Achetez des livres de Richard Wurmbrand

Vous pouvez acheter ces livres:
• Rue des Juifs
• La femme du Pasteur
• Si j’avais trois minutes
• Croire pourquoi

Prix 20 $ plus 10 $ de frais poste et de manutention, pour chacun de ces titres. Téléphonez au 450-967-7792

Faites un Don maintenant !

Vous pouvez effectuer un don de (minimum 20,00 $ s.v.p.) à l’Aide aux Églises Martyres en cliquant sur le bouton PayPal « Faire un don » ci-dessous.

Calendrier

septembre 2021
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Pourquoi nous crions, nous aussi

Un texte de Richard Wurmbrand

À la lecture des nombreux comptes-rendus que nous recevons, les responsables de notre mission et moi-même pourrions nous réjouir des conversions qui ont lieu. Ceux qui soutiennent l’œuvre peuvent aussi partager cette même joie. Sur la croix, Jésus a obtenu la plus grande des victoires. C’est là que la porte du ciel fut ouverte pour toute l’humanité. Mais sa vie se termina par un grand cri.

En écrivant cette lettre, je pleure aussi. Je suis âgé, chargé d’années. N’aurais-je pas pu faire beaucoup plus et mieux si je n’avais pas perdu plusieurs des talents que Dieu m’a confiés ? Une seule brebis perdue laissait Jésus sans repos.

On estime à ce jour la population mondiale à 5,3 milliards de personnes, dont 30% seulement ont quelque relations avec une église. Quelque 6% sont des évangéliques. Un milliard de personnes sont musulmanes et un milliard n’ont aucune religion. Environ 700 millions sont hindous, 600 millions sont bouddhistes, 144 millions animistes, et 13 millions Juifs.

Mon coeur brûle : je souhaite profondément que toute créature connaisse l’amour de Christ. Je ne puis supporter le fait que le Christ soit haï ou traité avec indifférence ou tiédeur. C’est une grande joie d’être chrétien. Bien que Jésus ait chanté les psaumes dans la joie, c’est son cri de douleur qui devait mettre un terme à sa biographie. C’est le cri de Jésus que nous vous communiquons, et en même temps le nôtre.

Nous remercions tous ceux qui perçoivent la douleur des autres, la douleur de ceux qui crient car ils n’ont pas d’autre moyen d’apaiser celle du Seigneur.

Au siècle dernier, un bateau sombra dans la tempête sur le Lac Michigan (USA). Il n’y avait pas assez de places dans les canots de sauvetage. Certains essayèrent de sauver leur peau en nageant accrochés à des débris de planches. Un nageur émérite se trouvait justement sur le rivage. Mettant en jeu sa propre vie, il sauva quatre personnes, l’une après l’autres. Bien que complètement épuisé, il persévéra. Ignorant le conseil de ses voisins, il plongea à nouveau et sauva une cinquième personne. La fièvre le prit et, agonisant, il répéta plusieurs fois « Pourquoi n’en ai-je pas sauvé six ? » Ce furent ses dernières paroles. Ce seraient aussi les miennes si je devais mourir aujourd’hui.

Chers frères et soeurs, écoutez le cri de Jésus sur la croix et criez à votre tour. Faites de votre mieux pour gagner d’autres vies au Seigneur.

Ezéchiel (ch. 43, 13) dit qu’en mesurant le temple, un palme est ajoutée à la coudée (mesures de l’époque). Les Juifs ont une règle : « Ajoute au sabbat ». Quand ce dernier se termine au coucher du soleil, ne reprends pas immédiatement ton activité, mais ajoutes-y un temps de repos comme don supplémentaire au Seigneur. Quand vous jugez la valeur d’autrui, ou de vos propres obligations, ajoutez quelque chose.

Vous avez peut-être fait votre devoir en donnant à la mission. Le cri de Jésus qui sonne constamment dans nos oreilles, ne devrait-il pas nous pousser à ajouter un « palme » ? Si les dons de 10, 100, ou 1000 francs s’élevaient à 11, 101 ou 1001 francs, cela aurait une significations énormes pour l’église persécutée.

Que Dieu vous bénisse et vous aide dans ce sens.

Votre dévoué en Christ

Richard Wurmbrand

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>